Blork et size.fac
Séparation haute

Envoi de message privé Fermer ce menu

Destinataire : *

Message : *

Envoyer ce message privé

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Menu : profil et inscription Fermer ce menu

Si vous avez oublié votre mot de passe, merci de nous indiquer les renseignements suivants :

Votre pseudo : *

Adresse email de votre profil : *

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

Blork & size.fac > Films, animes et séries > Hé, qu'est-ce que tu regardes ?

Page [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 ]

Bas de page

Message laissé le 19/06/20 à 15:52

Pendant mon confinement, j'ai vu Brazil.

C'est un film dystopique, inspiré grandement de 1984. C'est tellement absurde que ça en devient dérangeant. On rit, mais jaune, très jaune.

Une erreur causée par un bug (littéralement) a changé une lettre dans un document d'arrestation et un innocent a été tué à la place.Cette erreur va bouleverser la vie de Sam Lowry, bureaucrate sans prétention et grand rêveur, surtout des aventures où il sauve une belle fille d'un affreux monstre. En tentant de justifier (et non de corriger) cette erreur, il croise une femme en ressemblant à la fille de ses rêves.

Alors, autant aller cache: quasiment tout le monde mérite des paires de claques, et surtout le héros. C'est très simple, la société est tellement pourrie que l'empathie, même de base, a disparu. Tout le monde est égoïste et antipathique. Quelques uns sortent du lot (la femme justement, qui cherche justice).
En soi, c'est un film très intéressant pour sa thématique, mais ultra pessimiste.
Accessoirement, il est aussi lent (la version du réalisateur dure 2 heures et une dizaine de minutes).



- - - - - - - - - -

Message laissé le 25/08/20 à 13:52

Vu le film Jojo Rabbit.

Johannes Betzler (que tout le monde appelle Jojo parce que donner un prénom comme ça à un enfant de 10 ans, ça se fait pas) participe à un camp des jeunesses hitlériennes vers les derniers mois de la Seconde Guerre Mondiale. N'ayant pas réussi l'épreuve qui consistait à tordre le cou d'un lapin, il gagne le surnom insultant de "Lapin". Voulant prouver qu'il est digne d'être un nazi et avec l'aide de son ami imaginaire Hilter, Jojo se ressaisit, arrache une grenade des mains de son supérieur, la lance... sur un arbre qui la renvoie sur le petit Jojo et le blesse gravement.
Cela me rappelle une blague : c'est quoi le synonyme d'un "bon aryen"?
Réponse : un mauvais en tout
Revenons au film: Jojo, encore affaibli physiquement, ne peut pas partir à la guerre comme ses autres copains et travaille dans la propagande, en collant des affiches sur les murs, etc. Un jour, il découvre Elsa, une juive cachée chez lui par sa mère. Ses convictions vont rapidement être mises à rude épreuve.

J'ai beaucoup aimé ce film. Il y a un ton un peu aigre-doux. On a des scènes comiques, émouvantes et absurdes, surtout au début, puis on a quelques scènes qui sont assez sombres. En soi, rien de très gore, mais le film est quand même réservé à un public assez mature. Contrairement à une idiotie lue à certains endroits disant le film ne fait l'apologie du nazisme, on le critique sévèrement. On voit à travers les yeux d'un enfant manipulé avant la désillusion. Le film utilise l'humour pour dénoncer les horreurs de la Seconde Guerre et non pour la rendre amusante.

Ce que je trouve intéressant, ce sont surtout les personnages. Il y en a cinq qui méritent une petite analyse:
-Jojo.Jojo représente les jeunes nazis à l'époque de la Seconde Guerre Mondiale. En résumé, ils se sont faits laver le cerveau. D'une part, on aime bien Jojo car il n'est pas mauvais au fond; il veut juste rendre service aux mauvaises personnes. De l'autre, c'est choquant de voir de tels propos antisémites de la bouche d'un enfant de 10 ans.
L'une des particularités les plus intéressantes est qu'il ne sait pas faire ses lacets. Cela symbolise sa maturité et ses illusions. La première fois, c'est sa mère qui le fait, montrant qu'il ne comprend pas le monde, mais que sa vision de ce dernier n'est pas mise en danger. La deuxième fois, c'est encore sa mère qui le fait, mais elle fait une blague en liant les deux chaussures. Encore une fois, il n'est pas mature, mais ça indique que sa vision est mise en danger. La troisième fois, c'est quand il voit sa mère pendue. Jojo se rend compte que les chaussures de sa mère sont défaites. Il essaie de les attacher, mais sur le coup de l'émotion, il abandonne pour serrer sa mère. Là, cela montre qu'il doit commencer à grandir, mais son incapacité à le faire montre qu'il n'est pas encore totlament sorti de ses illusions. La dernière est quand il fait les lacets d'Elsa, à la fin. Ici, Jojo a grandi. Il sait ce qu'est le nazisme et cherche maintenant à vivre.

-Elsa.Ma préférée. On s'attend à ce qu'elle panique quand Jojo la découvre, mais elle la menace avec un côté horrifique. Intelligente, elle tente d'enlever les clichés antisémites de Jojo avec répartie. Pourtant, on voit à certains moments un côté fragile; Elsa a l'impression d'être seule contre le monde. En plein pays hostile, ses alliées ne se comptent que sur les doigts d'une seule main (la mère de Jojo et ce dernier plus tard). Cependant, cela n'empêche pas de prendre des risques pour tirer Jojo des mauvais pas.
-Rosie, la mère de Jojo.Rosie est une résistante. Traumatisée par la disparition de son mari parti en guerre et de la mort de sa fille ainée, elle s'occupe de Jojo tout en résistant. On sent sa détresse entre l'amour de son fils, qui est prêt à se sacrifier pour le troisième Reich, et sa conscience pacifiste qui la pousse à aller à l'encontre des "valeurs" nazies. Sa capture (sous-entendue) change le ton du film. Je l'ai trouvé touchante, notamment dans la scène où elle jouait le père de Jojo
-Adolf Hitler, l'ami imaginaire de JojoJoué par le réalisateur, Taika Waititi, il montre aussi les illusions du petit Jojo. D'abord sympathique et assez drôle, il devient un antagoniste quand Jojo souhaite protéger Elsa. J'adore particulièrement la fin de sa dernière apparition. THIS. IS. SPARTA.
- Le capitaine Klenzendorf Vous vous souvenez de la grenade que Jojo a piqué à l'un des supérieur? Et bien c'est lui, le supérieur. Rétrogradé suite à cet incident, il devient le patron de Jojo. Au début, il est décrit comme un officier blasé car il doit surveiller des gosses suite à la perte d'un oeil. Mais vers la fin, on ne sait plus trop quoi penser de lui. Une théorie dit qu'il était un résistant sous couverture. Une autre théorie dit qu'il est allé chez Jojo avec le vélo de Rosie, car elle a été capturée à ce moment par la gestapo. C'est d'ailleurs lui qui tire du mauvais pas Jojo et Elsa, qui se faisait passer pour sa soeur, de cette dernière. C'est aussi lui qui sauve Jojo quand il se fait capturer par les Russes, ce qui le tuera.
Beaucoup n'aiment pas l'idée d'un gentil nazi, mais je pense en fait que K (pour faire plus court) a horreur du nazisme. K est gay, mais j'ai compris les implications que vers la fin quand il portait le triangle rose. K a plus de chances d'être un résistant sous couverture que un vrai nazi. S'il protège Jojo, en dehors de sa sympathie pour Rosie, c'est peut-être qu'il en a aussi marre de voir des gamins lobotomisés pour devenir des soldats. Bref, un personnage plus difficile à cerner.





Message édité 1 fois. Dernière édition par Mr. Paradox le 03/09/20 à 13:53.



- - - - - - - - - -

Message laissé le 13/12/20 à 01:37

Je ne suis pas allé au cinéma depuis Mars. J'ai le seum.
Sinon, j'ai entre-temps fini toutes les séries Star Trek, et je suis assidûment la saison 3 de Discovery.

Un jour, quand j'aurais le courage, je ferais un dossier ici ou ailleurs sur cette immense licence qui a fini de me conquérir au bout de ce long pèlerinage (oui, deux ans de visionnage, ce fut long mais enrichissant, merci le premier confinement qui m'a permis le sprint final).

Je suis un Trekkie dorénavant.



- - - - - - - - - -
Image
Image
Image

Club des Papas ! Smiley : lag28.png

Haut de page

Page [ 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 ]

Répondre

// Blam ! Version 2.0 Ecrit avec nos petits pieds 44 fillette. //


Télécharger : facile, amusant, génial